TOP

Tout savoir sur la femme fontaine

Une femme fontaine, ça intrigue. Est-ce que tout le monde peut éjaculer ? Et qu’est-ce qui compose ce fameux liquide ? D’où vient-il, où est-il stocké ? 

Réaction souvent déroutante pour elles comme pour leurs partenaires, l’orgasme s’accompagne chez certaines femmes de l’émission d’un liquide. D’où vient-il et intensifie-t-il l’orgasme ?

 

D’où vient l’éjaculation féminine ?

Le liquide de l’éjaculation féminine est émis par l’urètre et il est inodore, incolore. Son goût serait légèrement salé. Une partie de ce nectar serait fabriqué par les glandes de Skène ou glandes périurétrales situées de chaque côté de l’urètre.

Ces glandes font partie d’une petite prostate de 2 à 5g que possède chaque femme. C’est un résidu de ce qui serait devenu une prostate d’homme (qui pèse plutôt 30g) si l’embryon avait viré côté mâle.

 

 

Femme fontaine : qui sont-elles ?

L’expression « femme fontaine » est source de confusion et entretient nombre de fantasmes, pour ne pas dire de clichés. Elle sous-entend qu’il y aurait celles qui parviennent à éjaculer… et les autres.

Pourtant, l’éjaculation féminine est à la portée de toutes les vulves. Pour peu que son mécanisme soit maîtrisé. Ce phénomène est décrit chez 10% à 30% des femmes selon les études, mais il est possible qu’il soit plus fréquent, passant inaperçu quand il est de faible intensité.

 

” Les femmes sont toutes des “femmes fontaines”, à condition de rencontrer le bon “sourcier”. C’est-à-dire, un homme tourné vers elles, plus attentifs au sexe de leur partenaire, qu’au leur… Nombreuses sont celles qui témoignent l’avoir découvert avec un partenaire plus sensible que leur partenaire habituel. Le phénomène ne s’étant pas manifesté auparavant avec lui, visiblement”. 

 

 

Laissez un commentaire

Résoudre : *
24 ⁄ 2 =


fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench
Le Boulevard Webzine

GRATUIT
VOIR