TOP

Êtes-vous en manque de sommeil ? Causes, conséquences et conseils

Nous entendons souvent dire “On est jeune c’est le moment de ne pas dormir, on pourra le faire quand on sera mort ou vieux”. Sachez une chose : faire face à un manque de sommeil peut nuire à votre qualité de vie, vos  performances et à votre épanouissement.

Quand peut-on parler de problème de sommeil ?Y a t-il des causes ? Des solutions ? Voici quelques astuces pour vous aider à mieux comprendre les troubles du sommeil.

Quels sont nos besoins en sommeil ?

Toute personne normale dort  8 heures par nuit en moyenne. Pour autant, certains se contentent de 5 heures par nuit quand d’autres auront besoin de 9 à 10 heures. Ces besoins viennent de notre génétique et de nos parents. Cependant, les troubles du sommeil peuvent apparaître avec l’âge et selon notre mode de vie.

Par exemple, lorsque l’on travaille la nuit, il sera plus difficile de dormir la journée. En effet, la mélatonine, hormone du sommeil, se sécrète quand la luminosité est faible. De plus, avec le stress ou parfois à cause d’un état de santé (douleurs, femmes enceintes), le manque de sommeil peut aussi se faire sentir. Pour certaines personnes, c’est un vrai problème qui dure des jours voire des mois…

En effet, de nombreuses personnes souffrent d’insomnie. On considère que cet état se définit par

  • un endormissement difficile
  • des réveils nocturnes
  • une courte durée de sommeil (moins d’heures de sommeil).

Ces troubles peuvent nuire grandement à la qualité de vie, surtout lorsqu’ils s’installent sur le long terme… Pour autant, les besoins en sommeil restent globalement assez individuels. C’est pourquoi on considère qu’un « bon sommeil » est celui qui nous permettra de nous sentir en pleine forme durant la journée.

Causes d’un manque d’heures de sommeil

Souffrir d’insomnie est très courant puisqu’on évoque qu’une personne sur trois vivrait avec ce trouble en Cote d’ivoire. Cet état peut venir d’un grand nombre de causes différentes. Voici les plus importantes :

  • Le stress : l’anxiété a tendance à nuire au sommeil (surmenage, ruminations)
  • L’âge : les personnes âgées dorment souvent moins que les plus jeunes
  • Les changements hormonaux : à la ménopause par exemple
  • Les modifications du rythme du sommeil : à cause du décalage horaire, d’un travail de nuit ou d’un changement répété d’horaires de travail.

Bien sûr, dans le cas d’un décalage horaire par exemple, l’horloge biologique se remet en place naturellement au bout de quelques jours. Mais lorsque ce trouble s’installe sur le long terme (parfois depuis l’enfance) il peut avoir des conséquences importantes sur l’état de santé.

Conséquences d’un problème de sommeil

La plupart du temps, les personnes qui souffrent d’un manque de sommeil observent les signes suivants :

  • Diminution des performances : elles ont des troubles de la concentration, une baisse de vigilance (conduite) et font face à une diminution des performances (sportives, professionnelles).
  • Troubles de l’humeur : elles ont moins de patience, se sentent à fleur de peau, impulsives ou plus irritables.
  • Développement de maladies psychosomatiques : ce type de maladie est aggravé ou déclenché par l’état mental. Parmi elles on note les allergies, les ulcères, les maux de dos, l’hypertension ou encore les migraines.
  • Asthénie : elles peuvent vivre des épisodes de somnolence au cours de leur journée voire des endormissements réguliers en plein jour.

Ces signes sont souvent légers et passagers, ils disparaissent dès que le sommeil revient à la normale et que la personne récupère. Cependant, les personnes qui souffrent régulièrement d’un manque d’heures de sommeil peuvent être plus à même de développer certaines maladies graves tels que les AVC, les maladies cardio-vasculaires ou encore l’hypertension.

Laissez un commentaire

Résoudre : *
13 × 14 =


fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench
Le Boulevard Webzine

GRATUIT
VOIR