TOP

Et si notre écriture déterminait notre personnalité ?

Vous avez certainement entendu parler des grandes entreprises qui emploient des graphologues pour analyser la personnalité des candidats à travers leur écriture ? Selon eux, notre façon d’écrire en dit beaucoup sur nous : une écriture tournée vers le haut montre quelqu’un d’optimisme, une large écriture se retrouve chez quelqu’un d’extraverti, un grand espacement des lettres serait l’exemple d’un esprit clair et synthétique. Même si aucune étude scientifique n’a pu confirmer ce genre d’analyse, ces idées semblent pour beaucoup, très pertinentes.

Ce type d’analyse graphologique s’intéresse en fait à trois éléments :

la vie intellectuelle de la personne et son ouverture d’esprit : a-t-elle une intelligence concrète ou abstraite? Comment analyse t-elle les choses ?
ses relations sociales : est-elle capable de travailler en équipe ou de manager ? Est-elle timide ou au contraire extravertie ?
son ambition pour l’avenir : est-elle en quête de reconnaissance sociale ? Est-elle enthousiaste vis à vis de ce poste ? Prend t-elle plaisir à faire son travail ?
Ceci donne des éléments importants pour juger de la candidature d’un futur employé. Mais rassurez-vous, peu d’entreprises utiliseraient réellement ces outils. De plus, il existe trop de contradictions dans cette analyse pour que l’employeur refuse votre candidature sur ce simple critère.

 

Mais en quoi cela révèle t’il le sens caché de nos écrits ?

Le graphothérapeute va souvent chercher un peu plus loin que les apparences. Lors de l’étude d’un texte, il se pose de nombreuses questions pour explorer l’écriture en profondeur. Où y a-t-il des ratures ? Des confusions de lettres ? Des oublis ? Quand est ce que le pluriel prend la place du singulier ? Quand est ce que le féminin prend la place du masculin ? Au-delà d’analyser la formation de la lettre, il analyse également les fautes courantes, les lapsus structuraux et la répartition de l’écriture sur la feuille.

Ce type d’analyse graphologique permet de faire un constat proche de la psychanalyse. Elle donne du sens à tout ce qui nous échappe dans notre écriture. Ainsi, elle permet de prendre conscience et surtout de modifier par la suite certains de nos comportements. Puisqu’il est établi que le geste de l’écriture va de l’inconscient jusqu’à la main, le graphothérapeute part de la main pour remonter à l’inconscient. Cette analyse fonctionne ensuite comme une sorte de collaboration avec son inconscient, pour voir plus clair en soi.

 

Et vous pensez-vous que votre écriture révèle votre personnalité ?

Laissez un commentaire

Résoudre : *
30 ⁄ 6 =


fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench
Le Boulevard Webzine

GRATUIT
VOIR